Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 21:01

Bandeau-Chomsky-et-Cie.png


Noam Chomsky :

« L’histoire est écrite par les puissants.

Si vous regardez en arrière, les Etats-Unis ont une histoire sociale très violente, bien plus que celle de l’Europe.

Des centaines d’ouvriers américains ont été tués.

Et à chaque fois que le socialisme et la démocratie se sont développés, ils ont été écrasés par la force.

 

Si on considère la région dans laquelle nous sommes, la Nouvelle-Angleterre, un des berceaux de la révolution industrielle, dès le XIXeme, il y a eu une production littéraire écrite par les ouvriers eux-mêmes, qui travaillaient dans les usines de textile, qui éditaient leurs propres journaux.

Ils portaient des idées très intéressantes.

Il n’y avait pas d’influence européenne, c’était endogène.

Ils condamnaient sévèrement le système industriel, dont ils disaient qu’il les écrasait, leur arrachait leur culture, leur dignité, leur liberté.

Ils disaient que les gens devaient posséder les fabriques dans lesquelles ils travaillaient.

Ils étaient opposés au salariat, qu’ils considéraient comme une attaque contre l’intégrité humaine.

Et ces opinions étaient très largement répandues.

 

Abraham Lincoln lui-même décrivait le travail salarié comme une forme détournée de l’esclavage.

La seule différence étant que l’esclavage durait toute la vie.

L’opposition au travail salarié était même un des slogans du Parti Républicain.

Il a fallu beaucoup d’efforts pour chasser ces idées-là de la tête des gens.

Car ce sont des idées naturelles. …/… »

 



Chomsky et le pouvoir - Extrait 2
envoyé par jenmoulin. - Les dernières bandes annonces en ligne.


De la qualité tout court, à la qualité d'insoumis...

".../...

Cela illustre la différence sur le fonctionnement de la propagande dans les états totalitaires et dans les démocraties.

En exagérant un peu, dans les états totalitaires, c’est le pouvoir à la tête de l’état qui décide de la ligne du parti et chacun doit alors y adhérer et s’y soumettre.

 

C’est différent dans les sociétés démocratiques.

Là, la ligne du parti n’est jamais énoncée comme telle elle est sous-entendue, et c’est dans ces présupposés qu’il pourra après y avoir un débat passionné mais qui se limitera à ce cadre précis.

Dans les sociétés démocratiques, la ligne elle est comme l’air qu’on respire, elle est sous-entendue, elle est sous tendue, elle donne du coup l’impression à tous qu’il y a un débat très vigoureux.

C’est très efficace comme système et ça marche beaucoup mieux que dans les systèmes totalitaires !

.../..."

"Les Mutins de Pangée est une coopérative et n'est pas cotée en bourse. Nos films sont produit indépendamment de la télévision et très autonome des institutions et des grosses machines commerciales à décerveler.

Nous ne pourrons continuer à fabriquer ce genre de film que si vous êtes assez nombreux à souscrire à nos DVD en ligne....

Donc, à vous de choisir si c'est "one shot" ou si vous nous permettez de continuer."

"Roulez petits bolides !"






Partager cet article
Repost0

commentaires