Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 17:48
Meuh non, ça n'existe pas encore ici !
Pour l'instant, les "toutous à leur mémères" doivent se contenter du bistrot du coin :-)



Entre Pégase et pélican...



Strange, quand même !
Partager cet article
Repost0
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 21:53

Pour tout dire, la première fois que j'ai vu la vidéo de promotion du livre "La stratégie du choc" (ici Naomi Klein à Mouans Sartoux), le fond m'est apparu évident, mais c'est la forme qui m'a agacée ; c'est un outil marketing redoutable me suis-je dit avec toute la suspiscion qui s'y rattache.

Alors quand j'ai appris qu'elle serait dans les parages, il était évident que j'irais me rendre compte par moi-même.

Parmis les notes que j'ai prises, ce sont les deux bases qui servent d'assise à l'idéologie de Milton Friedman qui me semblent les plus éloquentes :
  • appliquer les contrats
  • protéger les frontières
L'ambition de cet homme était de faire de l'économie une science pure et dure et non une science sociale, sans mémoire de préférence, puisque tout son crédo est né après le crach de 1929 et qu'il souhaitait inverser le courant et annuler, anihiler serait plus juste, ce qui l'a précédé.

Il était le "maître à penser" (elle emploie le terme de gourou) de Thatcher, Reagan et Pinochet.
Au Chili nous dit-elle, les militaires arrivés au pouvoir auraient pris conscience de leur incompétence en matière d'économie et auraient alors fait appel à lui... (je trouve la version soft)
Partager cet article
Repost0
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 13:04




naomiklein.org

Pour ceux qui ne connaissent pas...

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 12:14

"On ne s'appuie que sur ce qui résiste"...




Pour écouter comme si vous y étiez
Pierre Rabhi et Jean-Claude Carrière
invités de "CO2 mon amour" à Mouans Sartoux.



Mots choisis :

"Nous disons OGM, mais c'est et brevetés qu'il faut ajouter"

"Cultiver son jardin est un acte de résistance et un acte politique"

"on sait que l'alimentation aujourd'hui est toxique,
à l'origine de maladies graves, à tel point que je dis que quand on se mettra à table, plutôt que se souhaiter bon appétit, il faudra se souhaiter bonne chance"


"je crois que l'humanité n'est pas intelligente...
On confond aptitudes avec intelligence"




Le blog de Pierre Rabhi

Terre et humanisme : le mouvement


Partager cet article
Repost0
4 octobre 2008 6 04 /10 /octobre /2008 08:09


Trop longtemps j'ai cru que notre planète n'accueillait plus comme par le passé, de "grands hommes" ou des femmes d'exception ; trop de télé sans doute...

Il m'était difficile d'identifier des personnages hors normes susceptibles d'influer positivement sur les pensées de leurs contemporains, il semblait que toutes les grandes pensées avaient déjà été énnoncées et qu'à l'heure actuelle le "circulez y'a rien à voir" était la règle.

Ah, être au bon endroit au bon moment me disais-je, comme si j'avais pu à l'heure décisive, me tromper d'époque !

Pourtant il en existe toujours.
Simplement, soit ces personnalités deviennent médiatiques et l'effet de mode qu'elles génèrent à l'instant T devient suspect aux regards de ceux qui les perçoivent, soit au contraire elles semblent être si peu relayées qu'elles passent innaperçues du plus grand nombre, pour lequel c'est l'effet de masse dans la durée qui les leur révèlera à postériori.

Il est des lieux de concentration où des "porteurs d'espoir" se réunissent et transmettent leur expertise, leurs pensées et visions d'avenir avec une prédilection pour les sentiers de traverses...

Après "Au delà des murs, l'humanité" qui l'an dernier a réuni un panel de mutants lucido-optimistes
et nous avait nourri du trouble "d'où t'es toi ?", cette année c'est "Résistance, l'origine du futur ?" qui nous offre la possibilité de résiter "à la pensée unique, aux idées reçues, au creusement des inégalités, à la puissance de la consommation…" "prémices d'avenir" qui plus est sous le soleil de Mouans Sartoux.

Sortez de chez vous, au delà du luxe tapageur de la façade Cannoise, se trouve juste avant Grasse, un village de résistants.

Consultez le programme du festival du livre de Mouans Sartoux.
Partager cet article
Repost0
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 22:15


Alors que l'aspiration ici est de privilégier la "qualité" plutôt que la quantité, être dans l'obligation de voire à chaque connexion à ce blog, les informations quantitatives et statistiques, c'est se trouver en position d'être influencée par le résultat des publications...

Nombre de visiteurs, évolution des pages lues, blog rank (*), données dont la présence semble indiquer avec certitude "l'utilité" des écrits publiés !
De mon point de vue, l'erreur serait de le croire et cela éclaire ce qui suit à propos de la liberté d'expression...

Fouiller les différentes publications d'Overblog, l'hébergeur qui nous permet d'être en contact et trouver cet article du 2 juillet à propos de la mesure souhaitée par une parlementaire Européenne, que j'ai évoquée ici "liberté trouble, trouble liberté" et là "les blogs : un danger ?".
Pour mémoire, elle souhaite "encadrer plus strictement les contenus publiés sur les blogs (par les blogueurs comme par les utilisateurs".
Des politiques et le monde économique qui s'inquiètent de l'influence des blogs.

Pour savoir si c'est à plus ou moins juste titre il est donc intéressant de connaître la position de Frédéric Montagnon président fondateur de la plate-forme Overblog et de blogoscopie.org, et de lire également la definition du blogueur internaute influent.

Tout projet économique trouve sa raison d'être et surtout sa pérénité dans le "marché" et en particulier dans la vision de ses évolutions prévisibles.

... Ou comment rationnaliser au mieux, le phénomène de l'influence...

(*) Le Blog Rank (BR) est un indice de qualité calculé chaque nuit à partir de nombreux critères et d'un algorithme complexe. Il varie entre 0 et 100, et traduit l'activité du blog, ainsi que l'intérêt porté par les visiteurs. Un Blog Rank élevé indique que le blog a été mis à jour récemment, et que les visiteurs qui s'y sont rendus l'ont trouvé intéressant.

Parmi les informations qui interviennent dans son calcul, le Blog Rank prend en compte :

  • la régularité dans la mise à jour et l'ajout d'articles
  • le temps passé des visiteurs sur le blog et par article
  • le nombre d'articles lus par visiteur
  • le nombre d'abonnés à la newsletter
  • le nombre de visites spontanées ne venant pas d'un moteur de recherche (indice de récurrence)
  • l'activité récente (nombre d'articles publiés dans les 30 derniers jours)
  • le nombre de commentaires récents
  • l'audience globale

Cette méthode est mise à jour régulièrement et permet une certaine homogénéité des calculs afin d'éviter les abus.(source Overblog).


Partager cet article
Repost0
19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 18:51

Par les temps qui courent ou dépression, régréssion et autres termes involutifs prennent l'ascendant sur la réalité d'être vivant pour la grande majorité d'entre nous, l'urgence se fait de plus en plus pressante.

Les lendemains commencent à déchanter dans notre monde civilisé et la peur est une seconde peau dont beaucoup sont parés, sans même forcément s'en rendre compte ; une seconde nature à laquelle la vie médiatique accoutume et rend dépendant en distillant son flot de mauvaises nouvelles confortant les égos toujours avides de pouvoir.

Le plus effarant, c'est de constater que les jeunes, ceux dont la force vitale est au maximum, sont eux aussi contaminés et contribuent avec leur énergie à l'univers des pensées défaitistes, jusqu'à mettre fin à leur "contrat de vie".

La victimologie a de beaux jours devant elle si nous ne prenons pas conscience de notre rôle...

Il devient aussi difficile qu'impératif de garder la tête froide, le cap vers le nord de notre étoile et de faire la part des choses.
C'est bien connu, "les trains qui arrivent à l'heure, "eux", ne font pas de bruit" et ils sont nombreux à oeuvrer dans le silence de l'humble conscience de soi, ce malgré l'illusion d'injustice pour l'égo que provoquent immanquablement les épreuves sur le chemin...

Nous avons tous l'occasion de le constater, lorsque chacun à sa place met de la bonne volonté et joue tout simplement son rôle, la terre, le système solaire et les galaxies continuent à tourner !


Partager cet article
Repost0
19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 15:28

C'est le commentaire de
Guernouille de Bé  à propos de notre "bling bling" conjugué à l'impression qu'il me fait, qui m'inspire une idée.

Sur les 2 330 000 photos proposées par Gougueule, en trouver une de lui de face, les yeux dans les yeux et la cadrer à moitié.
Prendre ce morceaux, l'inverser et le recoller.
Procéder à la même opération pour l'autre côté.
Guernouille est une spécialiste de la question et sait comme moi à quel point ça peut être édifiant !
Allez voir ce qu'elle sait révéler au regard,
ici par exemple.

Mais tiens, c'est bizarre, le compte s'arrête à 980 et je n'en ai pas trouvé une qui rende l'opération possible !
Pourtant, si vous le regardez bien (oui, je sais, j'en demande beaucoup !), vous devez connaître cet air de "chien battu", eh bien j'ai hâte d'être en mesure de procéder à l'expérience.
Les imperfections de symétrie du visage sont terriblement révélatrices de ce que nous croyons pouvoir cacher par nos masques sociaux.

Bon, si jamais une "bonne âme" tombait par hasard sur ce genre de cliché, qu'elle veuille bien m'en transmettre l'adresse !
Partager cet article
Repost0
17 juillet 2008 4 17 /07 /juillet /2008 22:00

Alors que je relayais l'info selon laquelle l'influence des blogueurs n'est pas pour plaire à tout le monde, je découvre aujourd'hui tout un pan de l'activité dont j'ignorais l'ampleur.
De l'influence au magnétisme qui dérange, il n'y a qu'un pas.

Faut-il comme le suggère "Fredcavazza" sur son blog
"instaurer une forme de contrat de lecture entre le blogueur et son audience, un peu comme des Conditions Générales d’Utilisations
. Ce contrat tacite permet de définir un cadre sain dans lequel le blogueur pourra s’épanouir et entrer dans une relation mutuellement enrichissante avec son lectorat (évitant ainsi les plaies du blogueur) ? Est-on en train de parler d’une charte des blogs ?"

Est-ce, la meilleure façon de s'assurer d'un respect mutuel, que de définir une ligne éditoriale sur le contenu que le lecteur peut s'attendre à trouver ?
En même temps, c'est drôle voire limite ridicule de se poser cette question, alors qu'après une quarantaine d'articles publiés, seul NingùnOtro est un lecteur déclaré.

Si mon expérience de blogueuse est limitée, celle de lectrice de blogs, elle, est nettement plus étayée.
Combien de pages lues, appréciées et remarquées à divers titres sont-elles pourtant restées vierges de commentaires de ma part ?
C'est parceque j'en connais l'écart, que je vous respecte vous lecteurs fidèles ou occasionnels et vous remercie de l'attention portée ici.

"Le blog est un outil, pas une caractéristique", un vecteur, un moyen, un média et pas la cible.
Un constat qui m'évoque ce proverbe :

"Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt."

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 16:04

Cette fois, c'est par le biais des antonymes que j'aborde le terme d'engagement, tant il représente, comme celui de « résistance », beaucoup pour moi.
Ne pas s’engager c’est donc privilégier l’abandon, le calme, le congé, le débauchage, le dégagement, la démission, le désaveu, le désengagement, le non-engagement, la paix, le parjure, le refus, le reniement, le renvoi, la tranquillité, l’échéance…
Quel programme !
L’intérêt que je trouve, diraient les experts en PNL, en « positif » à ne pas m’engager, c’est donc :
* le calme
* le congé (vive les vacances !)
* la paix
* la tranquillité

Les inconvénients, forcément « négatifs » eux, semblent tout de suite plus concrets et nombreux :
L’abandon
Le débauchage (il fait trop chaud pour travailler)
Le dégagement
La démission
Le désaveu
Le désengagement
De ne pas m’engager
Le parjure (la vache, ça tape fort !)
Le refus
Le reniement
Le renvoi (la procrastination)
L’échéance

L’avantage de ce blog, c’est qu’en choisissant de publier ces articles, non seulement je m’engage vis-à-vis de moi-même, mais en plus d’en laisser une trace, celle-ci est lisible et transparente vis-à-vis des autres, de vous chers lecteurs, dont le regard, le fait même d’observer, modifie ma réalité.
CQFD.

Donc, après avoir relayé l’information en publiant 
« La nuit des résistances : le 13 juillet. » où je m’engage à aller, je complète mon acte par « Faites que vos actions reflètent vos mots... ».
Je voulais connaître l’impact d’un blog intime !
Il suffit d'un commentaire, celui de 
NingúnOtro que je remercie au passage, pour comprendre ; que dis-je expérimenter !

Ce blog passe du coup du statut de "blog intime" en "weblog", interaction sociale oblige.


Edition du 17 : l'image.
Partager cet article
Repost0